Un diététicien / une diététicienne, qu’est-ce que c’est ?

Quel est le rôle d’un diététicien ?

Le rôle principal d’un diététicien est la prévention de l’obésité chez les enfants et les adolescents, ainsi que chez les adultes.

Les objectifs du suivi diététique sont :

  • Diminuer le surpoids et la sédentarité
  • Prévenir l’apparition de complications liées à l’obésité (diabète, troubles cardio-vasculaires, …)
  • Améliorer la qualité de vie

Pour ce faire, le diététicien ou la diététicienne va :

  • Évaluer l’état nutritionnel des patients en tenant compte de leurs caractéristiques, de leurs habitudes alimentaires et de leur environnement familial, social et culturel ;
  • Déterminer le régime alimentaire approprié en fonction des besoins de son patient ;
  • Évaluer la capacité des patients à suivre ce régime alimentaire ;
  • Accompagner les patients en fonction de leur état nutritionnel et de leur comportement alimentaire ;
  • Participer à l’éducation nutritionnelle de ses patients, notamment par le biais des ateliers culinaires et d’activités sportives ;
  • Participer à la prévention en matière d’hygiène alimentaire.

Quelles études faire pour devenir diététicien ?

La formation de diététicien est dispensée en France par des instituts de formation spécialisés, qui délivrent un diplôme reconnu par l’Etat. Il existe plusieurs instituts de formation en France, qui sont accrédités par la Commission nationale de la certification professionnelle. Le diplôme délivré est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Le diplôme de diététicien est délivré après un parcours universitaire d’au moins 2 ans, comprenant au minimum 6 années d’études supérieures validées par un diplôme de licence (Bac+3) ou de master (Bac+5).

Le métier de diététicien est accessible à partir d’un diplôme d’état de type DE (diplôme d’État) de niveau licence, master ou doctorat, dans les domaines des sciences médicales, des sciences biologiques et des sciences humaines.

Le diététicien doit être en mesure de comprendre les besoins du patient et d’établir une relation de confiance. Il doit être capable de mettre en pratique ses connaissances, notamment en matière d’alimentation et d’hygiène de vie.

Quelles sont les qualités requises pour être diététicien ?

Le diététicien doit faire preuve de qualités humaines telles que l’empathie, l’écoute et la disponibilité pour le patient. Il se doit de bien connaître les pathologies des patients qu’il prend en charge ainsi que leur environnement.

Le diététicien doit être capable de prendre du recul par rapport aux informations qu’il reçoit afin d’en faire une synthèse et d’apporter des conseils avisés à ses clients.

Combien gagne un diététicien ?

Le salaire mensuel brut d’un diététicien est de 1 780 € en début de carrière. Il peut augmenter au fur et à mesure qu’il gagne des années d’expérience. Il peut également toucher des primes et des augmentations de salaires selon son statut (public, privé ou libéral).

Quelles évolutions professionnelles pour un diététicien ?

Après plusieurs années d’expériences, le diététicien peut devenir responsable d’un service hospitalier. Il peut aussi devenir responsable de la qualité des produits alimentaires et nutritionnels dans une grande entreprise, ou encore responsable de la qualité dans une PME. Il peut également devenir formateur en diététique pour des organismes spécialisés ou des écoles d’infirmières.

Pourquoi consulter un diététicien ?

Le diététicien est un professionnel de santé qui a suivi une formation spécialisée et qui possède une expérience professionnelle dans le domaine de la diététique. Il est capable de réaliser des bilans diététiques, de proposer des conseils nutritionnels et de suivre la bonne évolution d’un patient.

En tant que professionnel de santé, il peut prescrire et/ou conseiller à ses patients un régime diététique. Il peut également les informer des effets indésirables des aliments et leur proposer un rééquilibrage alimentaire adapté à leurs besoins.

Le diététicien est également un professionnel de l’éducation thérapeutique du patient (ETP). Il peut aider les patients atteints de maladies chroniques à adopter une alimentation adaptée à la pathologie et aux besoins de leur organisme. Il est capable de les conseiller sur la façon d’adapter leurs habitudes alimentaires en fonction des résultats de
leurs analyses biologiques et du suivi de l’évolution de leur état de santé.

Comment se déroule une consultation chez un diététicien ?

La consultation chez un diététicien est un moment privilégié pour faire le point sur la situation du patient. C’est aussi un moment d’écoute et de partage, qui permet de mettre en place un accompagnement diététique adapté à la personne, dans le respect de son équilibre alimentaire.

L’entretien débute par un questionnaire qui permet de recueillir des informations sur le mode de vie du patient, son état de santé, ses habitudes alimentaires, ses antécédents familiaux et personnels … Ce questionnaire est complété par un diagnostic diététique établi sur la base des résultats de l’analyse biologique (profil lipidique, glycémie, bilan glucidique…). Il peut aussi conseiller le patient sur les régimes alimentaires adaptés aux différentes pathologies, et sur les conseils nutritionnels à donner pour améliorer l’état de santé et prévenir certaines pathologies.

La consultation se termine par un bilan diététique qui permet au diététicien de proposer un programme alimentaire sur plusieurs semaines, et des conseils personnalisés pour la mise en œuvre de ce programme. Ce bilan est réalisé à partir d’un plan alimentaire personnalisé, élaboré par le diététicien, à partir des habitudes alimentaires
du patient. Ce plan alimentaire est personnalisé pour répondre aux besoins du patient et à son mode de vie.

L’objectif de la prise en charge diététique est d’améliorer la qualité de vie du patient en réduisant les symptômes de la maladie et/ou les complications, et/ou en améliorant son état de santé général.

Le diététicien peut également proposer des conseils nutritionnels adaptés à la pathologie du patient. Il pourra ainsi conseiller le patient sur l’utilisation d’outils et de méthodes pour faciliter l’adoption d’habitudes alimentaires équilibrées (comme la méthode 5S, les régimes alimentaires spécifiques…) et prévenir certaines pathologies (diabète, maladies cardio-vasculaires …).

Quelle est la différence entre diététicien et médecin nutritionniste ?

Les différences entre diététicien et nutritionniste peuvent être ténues pour le commun des mortels. Les deux professions sont différentes, mais complémentaires. Le médecin nutritionniste est un professionnel de santé qui a suivi une formation médicale (médecin) et qui a validé son diplôme par un diplôme d’études spécialisées en nutrition. Le diététicien est un professionnel de santé qui a validé sa formation par la certification professionnelle de niveau II, enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) par l’arrêté du 20/02/2007 (JO n° 56 du 8 mars 2007).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.