Quelle est la différence entre diététicien et nutritionniste ?

Diététicien ? Diététicien nutritionniste ? Nutritionniste ? Médecin nutritionniste ? Il est parfois compliqué pour le profane de maîtriser les subtilités qui se cachent derrière ces appellations. Qu’est-ce qui différencie ces métiers ? Vers quel professionnel me tourner pour perdre du poids ? Suivez le guide !

Nutritionniste, un métier qui n’existe pas !

Derrière cette affirmation quelque peu brutale se cache le noeud du problème. Employé à toutes les sauces, c’est lui qui crée ce flou autour des métiers de la diététique et de la nutrition. On parle régulièrement de « nutritionniste », un seul terme pour 2 métiers différents : le diététicien nutritionniste et le médecin nutritionniste. Un nutritionniste est systématiquement l’un des deux. Fuyez comme la peste les professionnels se revendiquant nutritionniste et n’étant ni l’un ni l’autre. Ils poussent comme des champignons et ne possèdent généralement aucun diplôme reconnu par l’état dans la discipline concernée !

Cette petite introduction faite, il devient déjà plus simple de s’y retrouver. Dès lors la question est : dois-je plutôt consulter un diététicien ou un médecin nutritionniste ?

Qu’est-ce qu’un diététicien ?

La profession de diététicien est une profession paramédicale, réglementée depuis le 1er janvier 2007. Elle est reconnue et encadrée depuis le décret du 29 mars 2004 qui définit les conditions à remplir pour être diététicien et le niveau d’études requis (Bac +3). Le décret précise qu’un diététicien ne doit pas exercer une autre profession paramédicale, ni se livrer à une pratique illicite de la médecine ou d’une technique paramédicale. Le diplôme d’études spécialisées de nutrition, diététique ou génie biologique permet de devenir diététicien.

Le diététicien est un professionnel paramédical diplômé en nutrition qui réalise des actions préventives, curatives, d’éducation pour accompagner les personnes dans leur démarche de perte ou prise de poids.

Le diététicien n’est pas un médecin ! C’est la différence majeure avec le médecin nutritionniste. Le diététicien ne peut prescrire de médicaments ou d’examens complémentaires comme une prise de sang et ses consultations sont rarement prises en charge par l’assurance maladie.

Quand consulter un diététicien ?

Le rôle du diététicien est d’accompagner les personnes, de tous âges, souhaitant reprendre le contrôle de leur poids.

En cas de troubles du comportement alimentaire. Si vous souhaitez perdre du poids, en particulier si votre indice de masse corporelle est supérieur à votre poids idéal ou si vous souhaitez maigrir rapidement.

Pour des conseils nutritionnels, afin de vous aider à améliorer votre alimentation ou à modifier votre comportement alimentaire.

Si vous êtes atteint d’obésité et que vous souhaitez perdre du poids. Si vous souhaitez modifier votre comportement alimentaire, ou si vous avez un problème d’alimentation, en particulier si vous mangez de façon excessive (grignotage). En cas d’anorexie, de boulimie ou si vous avez des compulsions alimentaires.

Qu’est-ce qu’un médecin nutritionniste ?

Les médecins nutritionnistes sont des médecins spécialistes qui ont validé une formation universitaire de quatre ans en médecine et biologie (médecine générale ou pédiatrique), complétée par un diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) en diététique.

Ils peuvent exercer dans les établissements de santé, les établissements médico-sociaux (hôpitaux, maisons de retraite…), en cabinet libéral, en milieu scolaire ou dans des structures de prévention et de dépistage.

Ils peuvent également travailler au sein de centres de cure ambulatoire en alcoologie, dans des établissements pénitentiaires, dans des centres médico-psychologiques (CMP) … Le médecin nutritionniste est le seul spécialiste reconnu par les caisses d’assurance maladie. Il assure la prise en charge globale et pluridisciplinaire de ses patients, en tenant compte de leur mode de vie et de leurs habitudes alimentaires.

Ses consultations sont prises en charge à 100 % dans le cadre du régime général de l’Assurance maladie, et à 70 % en cas d’affection de longue durée (ALD). Il peut également prescrire une cure thermale.

Quand consulter un médecin nutritionniste ?

En cas d’anorexie, de boulimie, de problèmes liés aux troubles du comportement alimentaire … Le médecin nutritionniste peut vous aider à retrouver votre poids normal en vous aidant à manger sainement et équilibré. Il peut également vous prescrire des examens complémentaires (prise de sang) pour vérifier l’état de votre foie, de vos reins ou de votre cœur, par exemple. Le médecin-nutritionniste peut aussi vous aider à maigrir en vous proposant des conseils nutritionnels et en vous faisant perdre du poids si cela est nécessaire. Il peut vous accompagner dans un régime alimentaire adapté. Il vous donnera aussi des recommandations sur les activités sportives à pratiquer pour perdre du poids.

La synthèse en vidéo !

La chaîne Le Nutriscope revient en moins de 10 minutes sur les différences entre diététicien et nutritionniste avec en prime une mise en garde sur tous les « nouveaux » métiers de la nutrition qui pullulent sur internet à l’ère de l’influence tous azimuts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.